Trouvez votre activité physique
adaptée à la période de maternité

bénéfices de l'activité physique : Un dos heureux

Encore et toujours cette colocation...

Vous avez souhaité que votre enfant puisse vivre chez vous mais avec son indépendance. Seulement voilà, vous n'êtes pas madame tout le monde. Vous avez toujours rêvé de vivre en hauteur, dans une cabane grand luxe perchée dans un magnifique chêne bicentenaire. Vous y vivez depuis au moins deux décennies et hormis quelques alertes sans conséquence, ce bon vieux chêne n'a jamais donné signe de faiblesse. Imaginez maintenant que votre ventre représente cette cabane, et le chêne vos jambes et votre dos.  Vous y êtes ?

Depuis quelque mois, vous n'êtes plus toute seule chez vous. Le locataire fraichement arrivé a besoin de place pour s'affirmer et il n'a pas besoin que d'un lit. Il veut sa chambre, sa cuisine avec repas servi à domicile, chauffage dernier cri, sonorisation et isolation intégrées aux parois et tout le confort moderne. Vous décidez donc d'agrandir votre maison sur la façade Nord en porte-à-faux, pour garantir une vue imprenable sur le monde.

Durant les travaux qui durent déjà depuis 3 ou 4 mois, vous entendez des craquements jamais perçus jusqu'alors. Rien d'inquiétant mais cela vous parait étrange malgré tout. Encore quelque mois plus tard, en plus des craquements de plus en plus réguliers, vous voyez vos meubles qui commencent à se déplacer vers le Nord. Vous-même, avez la sensation que la maison penche de plus en plus dans cette direction. Non, ce n'est pas une sensation, c'est un fait. Oui, la nouvelle construction entraine l'ensemble de la maison avec elle et commence à faire plier l'arbre. Ce dernier, qui n'avait jamais montré le moindre signe de faiblesse, commence soudainement à fléchir. Le centre de gravité de la maison a changé. Toute la construction est déstabilisée. Impossible pour autant d'arrêter la construction qui doit s'achever absolument au bout d'environ 9 mois de travaux. Alors que faire ?

Ajouter des pilotis sous l'extension de la maison ? Oui c'est une solution mais esthétiquement, vous n'êtes pas convaincue.

Construire la même extension sur la façade Sud pour équilibrer les charges ? Encore une bonne idée mais techniquement vous ne voyez pas vraiment comment faire car le tronc du chêne vous empêche de le réaliser.

Après avoir écumé toutes les solutions réalistes, seules deux vous paraissent évidentes : La seconde consiste à renoncer à vos rêves et à venir gonfler un énorme ballon sous votre arbre de façon à ce qu'il vienne soutenir votre maison et celle de votre locataire. Cela soulagera l'arbre. Adieux la sensation de vivre en hauteur, adieux la belle vue, adieux la sensation de liberté mêlée à la légèreté.

Mais vous vous reprenez et optez pour la première solution. Certes elle demande un peu plus d'investissement mais elle est gage de réussite, d'équilibre, de bonheur ! Vous optez pour le renforcement de votre arbre. Grâce à vos recherches sur "comment renforcer un arbre qui penche suite à l'agrandissement d'une maison" vous êtes tombé sur un grand nombre d'entreprise très compétentes qui vous proposent des solutions finalement très simples. Renforcer la solidité de votre bon vieux chêne demande un peu de temps mais le résultat est plus que satisfaisant.

Vous l'avez parfaitement compris, dans le dos, il n’y a pas que la colonne vertébrale. Il y a des muscles. Ces derniers jouent un rôle essentiel dans le maintien du haut du corps. Tout comme le cœur, si on l’entraine pas à devoir supporter des charges plus lourdes, ces muscles vont souffrir et vous le feront comprendre rapidement. Réaliser des exercices de renforcement des muscles dorsaux est donc un excellent moyen pour garder une posture confortable et supporter le poids du corps qui s’avancera indéniablement vers l’avant.