Trouvez votre activité physique
adaptée à la période de maternité

NON à la sédentarité

La sédentarité ! Il en est de plus en plus question de nos jours. Le numérique, les moyens de transport, la communication…Nous n’y prêtons pas forcément attention mais nous sommes facilement poussés à ne pas bouger. Pourtant, pour garder une bonne santé, notre corps demande du mouvement. La sédentarité constitue un véritable risque pour la santé. Pour une femme enceinte c’est pareil avec en prime un risque de complications prénatales, une fatigue accrue, une prise de poids excessive et donc un risque diabétique accru.

Malheureusement, grossesse rime encore trop avec une augmentation du temps sédentaire. Bouger, c’est bon pour tout le monde. Dès qu’une activité physique amène nos muscles à s’échauffer, notre cœur et nos poumons à travailler, notre corps en ressent rapidement les bénéfices. On dort plus profondément, on est moins stressé, la tête fonctionne plus clairement, notre silhouette s’affine…Pourquoi serait-ce différents chez la future maman ? Le sport et la grossesse ne sont pas incompatible, au contraire. Les recommandations des professionnels tendent à favoriser les activités physiques.

La sédentarité est déjà LA cause majeure de maladies et d’incapacités. Il est prouvé qu’un mode de vie actif réduit les risques d’être atteint de problèmes de santé. La grossesse est un moment privilégié pour commencer à changer de vie !

Le but n’est pas de faire peur mais bien de sensibiliser car concrètement quels sont les risques auxquels s’expose une jeune femme enceinte si elle ne pratique aucune activité physique ? L’essoufflement sera davantage marqué, la fatigue plus intense au fur et à mesure de la grossesse. Le risque de diabète gestationnel ou d’hypertension est accru. Les maux de dos récurrents chez la femme enceinte seront bien présents. La prise de poids surtout au troisième trimestre risque de bondir. On peut également aborder le sujet de la période post accouchement plus longue à se résorber.

Vous prenez peur en lisant ces lignes ? Il ne faut pas ! au contraire il n’est jamais trop tard. Bien évidemment, l’idéal c’est d’avoir été active avant la grossesse. Mais maintenant que vous avez une petite idée des risques potentiels que peut engendrer une forte sédentarité, pourquoi ne pas mettre votre corps en mouvement ? Difficile de s’y mettre ? Difficile de savoir par où commencer ? Suivez nos quelques conseils, consultez votre sage femme ou médecin et prenez rendez-vous avec les professionnels qui composent notre réseau près de chez vous